Cette technique, utilisée dès la fin du XIIe siècle, fut très employée au XIIIe siècle et persista jusqu'au XVe siècle. aux XVIIe et XVIIIe siècles, les colliers dits liens à cordons, les pistils, les cuisses de grenouille et les mains courantes étaient exécutés à l' étampe.

l' étampage est l'ancêtre du matriçage moderne.

Pour exécuter une étampe, il est nécessaire d'établir un modèle qui sert de matrice. ce modèle doit être conçu de dépouille :

1 - on prend une empreinte de ce modèle en martelant dessus un lopin de fer chauffé au rouge qui en épouse la forme.

2 - on est alors en possession d'un moule : l'étampe, qui va permettre la reproduction du même élément en X exemplaires,

3 - le fer, préalablement refoulé à chaud,

4 - est mis en forme,

5 - puis battu sur étampe,

6 - et ensuite ébarbé.